[vidéo] Japan in Motion saison3 #8 (2/2)


Article

[NOLIFE Saison 3 - #08] : Caroline à Miyajima

Miyajima

L’île de Miyajima est considéré comme une île sacrée depuis très longtemps. Elle est aujourd’hui inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et c’est le paysage considéré comme l’un des trois plus beau du Japon. C’est également un lieu touristique qui attire toujours de plus en plus de touristes français chaque année (lors du tournage, nous avons eu l’occasion d’en croiser plusieurs). Anciennement, on y fabriquait des Shamoji (spatules à riz) ; cet aspect culturel est resté très fortement ancré sur l’île. On peut en trouver un peu partout et de toutes les tailles. Parmi les spécialités culinaires, il y a les Momiji manjû et les Age Momiji.
www.miyajima-wch.jp/index_f.html
www.miyajima.or.jp/english/

On peut s’y rendre depuis Hiroshima via le Ferry « Sekai isan kôro » pour 1900 ¥. L’embarquement se fait juste en dessous du pont qui fait face au Dôme de la bombe atomique.
Sanctuaire d’Itsukushima

Le sanctuaire est composé de plusieurs éléments.
Miyajima_1

Le Torii flottant est l’image la plus connue des lieux puisque c’est la porte d’entrée du sanctuaire. Du haut de ses 16 mètres, il donne l’impression de flotter sur l’eau quand la marée monte, d’où son nom. Il pèse également 42 tonnes et s’il tient encore aujourd’hui c’est grâce au poids naturel de ses éléments.

Le bâtiment principal qu’on appelle Honden en japonais est celui dans lequel tout le monde peut circuler. Pour l’avoir visité je peux vous dire que c’est un lieu où on ressent certaines énergies et il n’est pas étonnant de voir quelques moines s’y balader ainsi que quelques cérémonies y être célébrées.
Miyajima_2

Ensuite, il y a le grand ponton, Hirabutai. Les visiteurs viennent systématiquement s’y placer pour faire quelques clichés avec le grand Torii en fond. Comme vous pouvez le constater, je n’ai pas pu résister à la tentation !

Il y a également le Takabutai, une scène de Bugaku, de l’autre côté du ponton, et plus loin dans le sanctuaire, vous pouvez également y trouver une scène de Nô.
Prix d’entrée 300¥. Ouvert de 6h30 à 17h30.
Le Pavillon Senjokaku

Un peu plus loin sur l’île il y a le pavillon Senjokaku. D’une superficie de 857 tatamis, il est le plus grand bâtiment de l’île. Des sutras et des tableaux s’étendent à perte de vue au dessus de vos têtes quand vous avancez à l’intérieur du pavillon. Mais n’oublions pas la fameuse spatule à riz qui a sa place dans les lieux (voir plus haut). Sur un des côtés du pavillon, il y a un banc qui permet aux visiteurs de s’assoir et d’admirer le paysage. Personnellement, pour moi, le plus beau tableau, c’était celui-ci.
Prix d’entrée 100¥. Ouvert de 9h00 à 16h00.
Miyajima_3

Juste à l’entrée, vous avez la pagode à 5 étages qu’on appelle Goju-no-to. Elle est particulièrement belle et mélange harmonieusement les styles architecturaux chinois et japonais.
Omotesando

On passe maintenant à la rue Omotesando. C’est la rue commerçante de l’île et c’est là qu’on peut goûter la plupart des spécialités locales comme les Momiji manju, de délicieux petits gâteaux fourrés originellement à la pâte de haricot rouge. Mais on peut maintenant le trouver à différents parfums comme pomme, fromage ou encore chocolat. (comptez 90¥). Il existe aussi le Age momiji qui est tout simplement un Momiji manjû frit. C’est aussi un véritable régale pour les babines (150¥).
Miyajima_4

Dans cette même rue vous trouverez aussi la plus grande spatule à riz du monde. Elle fait cinq mètres de longueur et en impose, comme on dit.

Les fans du petit chat blanc qui dit Hello seront content de voir que dans cette rue, il y a une boutique spéciale lui étant consacrée !
Les animaux

S’il y a bien quelque chose qu’on en peux pas rater sur cette île, se sont les daims (shika en japonais) qui se baladent dans la plus grande tranquillité au milieu des touristes et qui ne respectent pas les panneaux de signalisation pour traverser la route. Ils n’ont pas peur des humains et il paraîttrait même qu’ils sont effrayant quand il vous aperçoivent avec de la nourriture dans les mains : de vrais voleurs, dit-on ! En tout cas, vous pouvez les caresser allègrement, ils ne se plaindront pas.
L’Anago

Ce poisson de la famille des congres est une spécialité du coin.
Miyajima_5

Pour en manger dans un excellent restaurant, il faut prendre le ferry de Miyajima et se rendre à Miyajimaguchi. Via les Ferry JR et Ferry Matsudaiken cela prend de 10 à 15 minutes et ne coûte que 170¥ pour un adulte. Évidemment, si vous êtes déjà du côté de Miyajimaguchi, vous n’avez pas besoin de prendre de le prendre...

Une fois sur la terre ferme, il faut aller au restaurant Ueno. Il n’est pas dur à trouver, il est sur le chemin de la gare JR Miyajimaguchi (si vous revenez du Ferry). Pour un bol d’ Anago meshi il faut compter 1400¥ !

Adresse : 1-5-11 Miyajimaguchi,Hatsukaichi-shi,Hiroshima 〒739-0411
Ouvert de 10h00 à 19h00.
Backpackers Hotel

Si vous voulez dormir à moindre frais dans un endroit très convivial avec un staff super cool et perfectionner votre anglais (ou votre japonais vu que le personnel est nippon), c’est dans cet hôtel qu’il faut se rendre ! Miyajima_6 En plus, si vous amenez votre PC, le wifi est gratuit. Le lit coûte 2500¥ et il n’y a pas de couvre-feu.
Adresse : 1-8-11 Miyajimaguchi,Hatsukaichi-shi,Hiroshima
www.backpackers-miyajima.com/index_e.html
Caroline

Japan in Motion saison3 #8 (1/2) JIM saison3 #8 (1/2)