[vidéo] Japan in Motion saison2 #11 (1/1)


Article

[NOLIFE Saison 2 - #11] Tottori et les Hata Hata Zushi

Située au Nord-Est d'Ôsaka et fondée en 1889, Tottori est la capitale de la préfecture éponyme située dans la région de Chûgoku longeant le littoral de la mer intérieure.

75% de sa superficie est composée de montagnes dont le fameux Mont Daisen.

S'étendant aux pieds de la montagne Kyûshôzan, la ville regorge de temples, parcs et musées.
Le site des ruines du château ayant appartenu au Daimyo des Ikeda est accessible à la visite.

En Août a lieu le festival Shan-Shan, s'organisant autour de danses ayant pour accessoire une sorte d'ombrelle à clochettes.

Mais l'attraction principale de la région est sans nul doute ses dunes de sables Sakyû 鳥取砂丘 qui bordent le Parc Maritime National San-In.

Véritable micro-désert s'étendant sur près de 16 km et atteignant parfois 2 km de large, le panorama vous fait instantanément plonger au cœur d'un monde qu'on ne croirait pas appartenir au Japon...

Étant non seulement une forte attraction touristique, le site est également le théâtre des recherches sur l'agriculture en milieu aride de l'Université de l'environnement de Tottori, 鳥取環境大学, Tottori Kankyō Daigaku.

Évoluant au rythme des saisons et des heures du jour, les dunes façonnées au gré de l'humeur du vent se parent d'une large palette de couleurs en parfait accord avec celles du ciel et de la mer.

Le spectacle est à couper le souffle.

Vous pourrez profiter d'une balade à dos de chameau ou encore tenter le parapente en décollant depuis le sommet de la dune principale.

Pour ceux qui préfèrent garder les pieds sur terre, la visite du Musée du Sable 砂美術館 Suna Bijutsukan s'impose.

Dédié aux sculptures de sables et ouvert en 2006, l'établissement en est à sa 4ème exhibition ayant cette année pour thème l'Afrique du Sud.

Des artistes australiens, américains et européens proposent leur vision du pays, de sa faune et de sa flore avec une précision de détails époustouflante.

L'apparente robustesse de ces délicates et fragiles œuvres rime en écho avec notre mère la Terre, paroxysme de la métaphore d'un monde qui se désintègre.

L'économie de la région est centrée autour de la pêche et des produits de la mer.

Rien d'étonnant donc à ce que Tottori soit le berceau du fameux Hata Hata Zushi!

Hata Hata est le nom d'un petit poisson à chair blanche, également connu sous le nom de Sand Fish.

Son goût se rapproche de celui du merlan, en plus fin.

Le Hata Hata Zushi est un savant et succulent compromis entre l'ancêtre du sushi, ou Narezushi et celui que l'on voit le plus communément, à savoir le Nigiri zushi.

Les filets du sand fish sont marinés puis dorés à la flamme pour ensuite être délicatement posés sur un lit de riz vinaigré.

Le second intérêt de ce style de sushi est qu'il se conserve durant plusieurs jours.

Il fait donc un parfait cadeau-souvenir après une excursion dans la ville de Tottori.
Morgane